Etude Véhicules Autonomones


Les assureurs ne comprennent pas encore l’impact des ADAS, seul Allianz France a fait le premier pas

Paris, le 17 Mai 2017 : L’étude globale sur les ADAS et véhicules autonomes publiée récemment par PTOLEMUS Consulting Group démontre que la plupart des assureurs ne comprennent toujours pas comment les différents niveaux d’automatisation de la conduite ont déjà commencé à influencer les primes d’assurance.

L’étude confirme que dans des pays comme l’Angleterre, l’Allemagne ou la France, les solutions d’aide à la conduite (ADAS), incluant des systèmes autonomes d’évitement de collisions frontales ou latérales, permettent déjà de réduire jusqu’à 42% les coûts des sinistres liés aux collisions. Cela peut même grimper à plus de 50% pour les véhicules équipés de systèmes de protection des piétons et de communication entres véhicules « V2V ».

PTOLEMUS estime que plus de la moitié des véhicules qui seront sur les routes dans le monde d’ici 2030 seront équipés d’ADAS ou de systèmes d’automatisation, soit 370 millions ; et 13 millions d’entre eux le seront au niveau 4 d’automatisation (responsabilité déléguée du conducteur au constructeur pendant la conduite autonome). Ce niveau d’automatisation permettra de réduire le nombre d’accidents des véhicules ainsi équipés jusqu’à 88%.

Malgré cette potentielle baisse du coût des sinistres rendue possible dès aujourd’hui grâce aux ADAS, seuls 2 groupes d’assurance majeurs offrent des tarifs avantageux aux véhicules équipés de ces systèmes, Allianz et Liberty Mutual. Tous les autres assureurs dans le monde appliquent toujours la même tarification pour ces nouveaux véhicules « moins risqués » principalement pour les raisons suivantes :

  • Les crash test et les méthodes de notation des véhicules n’évoluent pas aussi vite que les nouvelles technologies sur le marché,
  • Les informations concernant l’usage des ADAS et systèmes de conduite autonomes ne sont pas transmises ou comprises par les assureurs,
  • Le coût supplémentaire de réparation des véhicules équipés de ces nouveaux systèmes n’est pas encore clair.

Par conséquent, de nombreux constructeurs automobiles sont mécontents des tarifs d’assurance élevés accordés à leurs nouveaux modèles. Tesla a déjà réagi en lançant sa propre offre d’assurance en partenariat avec assureurs locaux (AXA et QBE Insurance).

Dans son nouveau rapport sur le véhicule autonome, PTOLEMUS recommande aux assureurs de calculer un score dynamique du risque de chaque véhicule en supplément du score individuel de conduite. Le cabinet de conseil prévoit également une baisse moyenne des primes d’assurance de 12 à 15% aux États-Unis et en Europe d’ici 2030.  Cela correspond à une baisse totale estimée de 700 000 accidents aux Etats-Unis sur cette même année grâce à à l’émergence des nouvelles technologies de conduite. 

Thomas Hallauer, Directeur de la Recherche, en charge de cette étude, a déclaré : “Les primes d’assurances des véhicules équipés d’ADAS sont actuellement trop chères par rapport à leur risque. De plus, la hausse constatée des primes moyenne en Europe, principalement due à l’augmentation récente du nombre de tués sur les route et d’accidents liés à l’usage des smartphones, rend de plus en plus difficile pour les assureurs d’être compétitif tout en conservant un ratio combiné acceptable. L’assurance télématique à l’usage (UBI) permet déjà d’attirer les conducteurs les plus sûrs ; l’analyse de l’impact des ADAS peut quant à elle aider les assureurs à attirer les voitures les plus sûres. “

Un résumé gratuit de 120 pages de cette étude peut être téléchargé ici

 

À propos de PTOLEMUS Consulting Group

PTOLEMUS est un cabinet de conseil international en stratégie et recherche spécialisé dans la mobilité connectée et l’internet des objets. Le cabinet assiste l’ensemble de l’écosystème de la mobilité et notamment les fournisseurs de technologies, les assureurs, les constructeurs automobiles, les équipementiers et les fournisseurs de services à définir leurs futures stratégies.

 

Méthodologie de l’étude

Cette étude globale sur le véhicule autonome est le rapport le plus complet jamais écrit sur la transition des ADAS à l’automatisation complète des véhicules. 

Nous avons analysé l’ensemble des technologies, les acteurs de l’écosystème, les chaines de valeur, les stratégies des constructeurs et opérateurs de mobilité et évalué l’impact sur la sinistralité et sur les primes d’assurance. Nous avons également construit des prévisions de marché détaillées par niveau d’automatisation de la conduite par pays et segment jusqu’à 2030.

L’étude complete de 600 pages, basée sur plus de 18 mois de recherches et d’entretien avec les acteurs de l’industrie, présente:

  • Une analyse complète des différentes stratégies des constructeurs et des programmes de recherche
  • Une comparaison des strategies sur le véhicule autonome de 23 équipementiers automobiles et fournisseurs de technologies
  • Une évaluation des principaux facteurs affectant le démarrage, l’accélération et la pénétration des différents niveaux d’automatisation sur le marché d’aujourd’hui à 2030 à travers le monde
  • Une étude sur l’impact de l’automatisation sur la sécurité des données, la protection de la vie privée, les services connexes, l’industrie automobile, l’assurance et bien d’autres secteurs concernés
  • Un aperçu global de la réglementation qui affecte l’introduction de voitures sans conducteur et l’évolution des perceptions au niveau des villes, états et pays
  • Des prévisions de marché sur la pénétration des ADAs et systèmes d’automatisation par type de véhicule et de technologie sur 18 zones géographiques
  • L’évaluation de l’impact quantitatif de 27 technologies ADAS sur la sévérité des accidents
  • Une modélisation de l’impact des voitures autonomes sur l’industrie de l’assurance avec des prévisions sur la pénétration de la technologie et les impacts sur les réclamations et les primes jusqu’en 2030

Un résumé gratuit de 120 pages de ce rapport peut être téléchargé via le lien suivant.

Be Sociable, Share!